choisir son logiciel et son ordinateur

Choisir son logiciel et son ordinateur

On a vu quel micro choisir pour débuter, quelle interface suffit pour faire le job, et quel type de casque choisir pour enregistrer. Par contre, on n’a pas encore parlé de votre ordinateur ou de votre logiciel.

On va faire simple.

Votre ordinateur n’est pas important.

N’importe quel ordinateur peut faire l’affaire. Point bonus s’il est portable. Vous pourrez enregistrer n’importe où.

Un PC de bureau va vous contraindre à enregistrer tous les instruments dans la même pièce. Si c’est juste la guitare acoustique ou le chant, ça peut aller, mais toutes les pièces ne peuvent pas recevoir une batterie, et s’il faut monter des gros amplis guitare ou basse au deuxième étage, merci.

En plus, si votre pièce n’a pas une acoustique satisfaisante, cela vous condamne soit à faire quelques aménagements dans la pièce, ou soit à enregistrer toutes vos pistes dans cette acoustique médiocre. (Je recommande l’option 1)

Donc, un portable, c’est beaucoup mieux.

La puissance de l’ordinateur n’est pas un facteur.

Les ordinateurs “modernes” sont largement assez puissants pour faire de l’audio. Il y a 15 ans, il valait mieux monter un PC dédié à la musique, car il fallait un PC puissant et avec pas mal d’espace de stockage. Maintenant, n’importe quel ordi est suffisant.

J’ai longtemps enregistré et mixé sur mon netbook HP à 200€. Il tournait à 1 Ghz et n’avait qu’1 Go de mémoire. Pourtant, il suffisait largement pour mixer 48 pistes audios tant que j’utilisais les plugins VST3 livrés avec Cubase LE. Il ramait un peu uniquement quand j’utilisais des plugins très “gourmands”.

Quand vous commencez, vous n’avez pas de gros plugins qui bouffent toute votre mémoire, les plugins livrés avec votre logiciel sont largement suffisants. Et vos chansons ne font pas 48 pistes.

Utilisez votre ordinateur perso.

Vous savez utiliser votre ordinateur perso, vous le connaissez bien. Donc pas de surprises. Installez donc votre logiciel de musique dessus, et commencez tout de suite! Lancez-vous!

S’il n’est pas trop ancien, il est probablement largement assez puissant pour faire tourner un gros mix avec pleins de plugins et d’effets partout. Pas de soucis.

Gardez juste un peu d’espace disque, car l’audio prend de la place. Mais les disques durs d’aujourd’hui sont justes énormes, donc pas de problème.

A propos de votre logiciel

Avant d’enregistrer, il faut choisir son logiciel.

Votre séquenceur, ou DAW (Digital Audio Workstation, ou encore plateforme audio digitale) est le soft qui va vous permettre d’enregistrer et de mixer vos pistes.

Il existe sur le marché des tas de logiciels différents qui vantent tous des fonctionnalités dernier cri.

Si on y regarde bien, tous les DAWs proposent à peu de choses près les mêmes fonctionnalités de base. Ce qui va faire la différence, c’est les fonctionnalités très avancées (dont vous n’avez vraiment pas besoin au début) et la prise en main, car certains logiciels sont un peu moins facile d’accès que d’autres. Ensuite, quand on regarde le prix, les versions “de base” sont tout de même à 100€ environ minimum.

Utilisez le logiciel gratuit livré avec votre interface.

Votre interface est livrée avec une version lite des “gros” logiciels du marché, comme Cubase ou Protools.

Cette version lite est largement suffisante, même si elle est limitée.

Par exemple, L’IO2 Express est livrée avec Cubase LE 5. (la version actuelle est la 7, mais bon, on s’en fiche). Le logiciel est fourni avec très peu de plugins. Mais si on y regarde bien, elle permet de gérer 48 pistes audio, et contient tout ce qu’il faut pour un bon mix: EQ, compresseur, reverb, delay, et permet d’automatiser tout ce que l’on veut. Je l’ai utilisé pendant des années et je ne me suis jamais senti limité! J’ai juste acheté quelques plugins à côté pour changer un peu. J’aurais très bien pu ne pas le faire.

Si vous voulez une version complète dés le début, vous pouvez dépenser une centaine d’euros pour vous offrir une version de base de Cubase ou quatre fois plus pour Protools (!), ou alors jetez un œil sur Reaper (60€) ou Studio One (100€). Il existe même une version gratuite de Studio One si vous voulez le tester. Les possesseurs de Mac ont du bol car ils disposent gratuitement de GarageBand, qui est un Daw simple mais solide. Ils pourront passer à Logic plus tard.

Conclusion : utilisez votre ordinateur perso, et le logiciel inclus avec votre interface gratuitement. Utilisez-les encore et encore, car ils suffisent largement pour que vous enregistriez et mixiez de la super musique.