enregistrer et mixer plus vite

Enregistrer et mixer plus vite et efficacement dans votre home studio

Tout est aussi complexe qu’on le veut bien. A l’inverse, tout est simplifiable ou au moins abordable en petits blocs digestes.

Enregistrer et mixer un album ou un EP est un procédé complexe mais on peut facilement le subdiviser en étapes distinctes. Ces mêmes étapes peuvent être aussi subdivisées en étapes plus petites et plus facilement gérables. Le tout devient une succession de petites procédures que vous pouvez analyser, maîtriser et enfin systématiser jusqu’à ce qu’elles deviennent des habitudes.

En simplifiant et systématisant vos approches un minimum, vous allez gagner en efficacité et en productivité. Voila la façon dont je simplifie chaque étape de la production musicale, ce qui me facilite la vie, me permet d’enregistrer et mixer plus vite et surtout de maintenir un haut niveau de qualité et d’efficacité à chaque fois. Lire la suite

7 choses à garder à l’esprit avant d’enregistrer sa musique

Enregistrer un EP ou un album est radicalement différent d’une prestation live.

En live, vous devez faire vivre votre musique avec “juste” les membres du groupe. Vous devez communiquer votre passion, votre énergie et votre message avec finalement assez peu de moyens. C’est ce qui fait la beauté et la complexité d’une performance live.

En enregistrement, c’est une autre affaire.

Vous avez la possibilité d’enregistrer plus de pistes du même instrument. Vous pouvez ajouter des instruments virtuels, multiplier le nombre de chœurs, ajouter des claps, des petites percussions, et réenregistrer plusieurs fois votre prise de chant jusqu’à ce qu’elle soit parfaite.

Le processus créatif est plus complexe, plus riche et les possibilités sont quasi-infinies et en plus, vous êtes aussi un paramètre important dans le sens où un bon musicien en live n’est pas forcément une bête de studio ou vice-versa.

La différence entre une démo/EP et un album bien produit réside dans ces détails qui font toute la différence. Pour vous aider, voilà ce à quoi il faut penser avant d’aller enregistrer vos titres, pour maximiser la qualité de votre produit, et titiller votre esprit créatif. Lire la suite

choisir son premier micro

Choisir son premier micro

Le but du jeu est de capturer votre performance pour garder une trace. Tout ce dont vous avez besoin est d’un moyen de capturer le son de votre instrument ou voix pour le sauvegarder dans votre ordinateur. C’est tout.

Des moyens, il y en a 36000, et celui qu’il faut choisir va dépendre de ce que vous voulez faire de votre trace.

Pour capturer l’ambiance d’un concert dans un bar et partager sur Facebook, un bon enregistreur numérique, genre Zoom H1 (lien affilié), dans un coin de la pièce peut faire l’affaire. Et encore, avec ça vous levez le niveau de la qualité du contenu partagé en général sur Facebook ou Youtube… J’abuse (presque).

Pour un enregistrement sérieux, qui va être utilisé pour trouver des dates et avoir plus de fans, il faut viser un poil plus haut. Mais pas trop. Il ne faut en fait que très peu de matériel pour enregistrer. Lire la suite

Planifier sa session studio

Préparer sa session studio

Pour réussir son enregistrement, il faut d’abord simplement préparer sa session studio.

Ca peut paraître stressant, mais un peu d’organisation et de bon sens permettent de s’en sortir.

Ce qu’il faut, c’est planifier ce que vous allez enregistrer dans les moindres détails et vous préparer vous ainsi que votre matériel pour vous mettre dans les meilleures conditions possibles. Lire la suite